t f s r
^

Le milieu naturel
Une exploitation parfaitement intégrée à son milieu naturel

Il aura fallu à nos spécialistes près de 4 ans et de nombreuses missions de terrain en plusieurs endroits de la côte mozambicaine pour valider tous les paramètres et décider du lieu d’implantation du projet. Les contraintes environnementales furent et restent une des priorités dans notre idée de l’élevage et dans le développement de notre ferme aquacole.

Le site d’implantation retenu, localisé à l’extrémité nord du grand delta du fleuve Zambèze, à proximité de la ville de Quelimane, capitale de la Province de Zambèzie, offre ainsi la meilleure combinaison possible des facteurs environnementaux et logistiques requis :

  • Des limons fertiles et propices à la construction des lagunes,
  • un panaché d’eaux marines et continentales riches en nutriments,
  • un ensoleillement suffisant pour une photosynthèse active et un réchauffement de l’eau idéal pour la croissance des crevettes bio.

Le design retenu pour l’implantation des lagunes d’élevage sur le site épargne totalement la mangrove environnante. Certaines zones du site ont même été aménagées de manière à permettre l’installation et le développement de nouveaux plans de palétuviers.

L’étude d’impact environnemental préalable très approfondie a été menée par des experts internationaux et a fait intervenir des universitaires de différents pays européens. Les souches des géniteurs utilisés dans notre écloserie pour la reproduction de nos crevettes bio ont été soigneusement sélectionnées et proviennent toutes de la petite pêche artisanale côtière. Au sein de l’Association des producteurs de crevettes du Mozambique, nous militons activement pour la préservation du patrimoine génétique des souches autochtones de Penaeus Monodon et luttons contre l’introduction d’espèces exotiques.

Les emplois non spécialisés sur la ferme sont réservés en priorité aux habitants des villages du district d’Inhassunge, où il n’existe que peu d’opportunités d’emploi. Bien raisonnée et conçue sur une base durable, l’élevage des crevettes bio en lagunes offre ainsi une alternative écologiquement viable à la surexploitation des ressources marines sauvages de plus en plus menacées par la pêche industrielle, tout en apportant un développement économique et social notable dans une région autrement déshéritée et isolée.

Share

Twitter Facebook Del.icio.us Digg LinkedIn StumbleUpon